Preview de l’early access de Killsquad

0

Annoncé en mai et présenté pour la première fois lors de l’E3, Killsquad va débarquer en early access sur Steam aujourd’hui pour un peu moins de 20 euros. Développé par le studio espagnol Novarama, Killsquad est un action rpg coopératif. Nous avons eu la chance de pouvoir y jouer en avance et on vous livre ici nos premières impressions.

Un direct to action

Basé dans un univers futuriste, Killsquad est un arpg coopératif où vous aurez l’opportunité d’incarner l’un des 4 héros actuellement disponibles. Votre mission consistera à remplir des contrats qui vous demanderont d’assassiner une cible, de secourir la veuve et l’orphelin ou encore d’escorter un convoi transportant on ne sait quelle marchandise.

L'interface de gestion d'inventaire
Troy le beau gosse et ses pistolets

Chaque héros a son propre style de gameplay : Kosmo sera votre atout défensif armé de son énorme masse, Cass fera jouer sa mobilité pour infliger de gros degâts, Troy jouera de la gâchette tandis que Zero en plus d’être correctement armé pourra dispenser des soins afin d’assurer la survie du groupe lors de l’accomplissement des diverses missions proposées.

Dans Killsquad, il n’y a pas à tergiverser, une fois votre héros sélectionné, vous aurez à choisir votre contrat pour être directement propulsé au cœur de l’action. Vous pourrez jouer en solo, entre amis ou en laissant le système de matchmaking se charger de vous trouver des compagnons d’aventure.

Unreal engine à la baguette

Dans la version preview que nous avons eue entre les mains, les graphismes sont vraiment plaisants à l’œil et le moteur Unreal est vraiment bien exploité. Les différents environnements dans lesquels nous avons évolués, sont toutefois de qualité différente et parfois les couleurs sont un peu ternes.

On apprécie toutefois le fait que l’action reste toujours très lisible et que même si les mobs sont nombreux, cela reste un bordel bien organisé.

La simplicité pour plus d’efficacité ?

A la croisée des chemins entre Pagan Online et Risk of Rain, votre héros, en plus d’une attaque de base, disposera de trois compétences, d’un dash et d’un ulti qu’il faudra débloquer à chaque mission une fois le niveau 6 atteint. Car oui, la particularité de Killsquad réside dans son système de progression. A chaque début de mission votre héros repartira du niveau 1 et il pourra au maximum atteindre le niveau 10. A chaque niveau pair, vous aurez la possibilité de prendre une amélioration de vos capacités, un peu à la Heroes of the Storm.

Mais de ce fait, comment votre personnage évolue t-il pour affronter les missions de plus en plus difficiles ? Et bien votre héros possède un niveau de Vector qui n’est autre qu’un ilvl représentatif de la force de votre équipement. Chaque pièce d’équipement possède donc un niveau de vector et la moyenne de ces derniers établit le niveau de vector pour votre héros.

Pour ce qui est de l’équipement, il est assez sommaire. Une arme, un équipement de support plus un prototype et c’est tout. Vous pourrez récupérer de l’équipement pendant votre mission mais c’est surtout grâce à l’argent de vos contrats que vous pourrez acheter un meilleur équipement au magasin accessible entre deux missions. Vous pourrez aussi améliorer cet équipement grâce aux compos que vous récolterez lors des contrats.

Vendeur d'équipements
Le vendeur de Killsquad pour acheter vos équipements

Le tout reste quand même ultra basique. Il n’y a pas de réelles statistiques sur l’équipement et la puissance est uniquement liée à son niveau de Vector. Quant aux upgrades, elles sont tellement coûteuses en terme de composants qu’on ne s’acharne pas à farmer pour les réaliser puisque de toute façon on sera amené à changer rapidement de pièces d’équipement pendant la phase de leveling. L’équipement passe de ce fait au second plan alors même qu’un soin particulier a été apporté au design des armes.

Killsquad c’est de l’action et rien d’autre

Si Killsquad ne nous a pas totalement convaincu pour l’instant sur son système de progression, son gameplay lors des contrats nous a réellement ravi.

Le contrôle de votre héros peut se faire soit en ZQSD ou alors avec un pad. Les deux fonctionnent très bien. Les combats contre les nombreux ennemis sont nerveux et facilités par des temps de rechargement assez courts pour vos compétences. Plus vous avancerez dans la mission plus il faudra faire preuve de skill et de sang froid pour éviter de vous prendre trop de dégâts tout en utilisant vos compétences judicieusement. En solo la mort signifie l’échec de la mission alors il faudra être attentif.

En plus des trashs, des tourelles et des mines, il vous faudra aussi composer avec les mini-boss qui proposeront différents patterns de combat et qui feront monter d’un cran la pression. Il faudra aussi compter sur les éléments de mère nature qui s’acharneront contre votre équipe. Vous devrez faire attention aux pluies de météores ainsi que les rayons solaires balayant la surface des planètes.

De l'action dans Killsquad
çà pète de partout

Des boss fight prenants

Pour les contrats vous demandant d’assassiner un gros pas beau, ce dernier combat vous proposera un défi intéressant. Ils en deviennent même jouissifs pour les contrats dorés qui mettent en scène des boss uniques aux patterns ravageurs.

En un mot, Killsquad est un concentré d’action servi par une excellente maniabilité au clavier ou au pad. Le tout étant saupoudré d’une bonne dose de nervosité et de fun.

La coop sinon rien

Killsquad est un titre qui s’apprécie pleinement en mode coop. Vous pouvez soit laisser le système de matchmaking vous assigner des compagnons ou alors embarquer 3 potes aussi avides de crédits que vous.

Lors de notre soirée en full team H’n’sWorld, nous avons pris un réel plaisir à enchaîner les missions grâce à une difficulté bien dosée (même si on a du mal à distinguer la différence entre une mission vector 30 et une 60) et le côté fun des combats. La mort est bien moins punitive en coop puisque vous aurez la possibilité de ressusciter vos compagnons sans limitation.

Team dans Killsquad
En team

Vous bénéficierez aussi de la complémentarité des classes et de la possible trinité. Vous pourrez aussi mettre en place des combos dévastatrices facilitées par une maniabilité sans faille.

L’avenir de Killsquad

Il y a quelques jours, Killsquad dévoilait sa roadmap basée sur un système de saisons d’une durée de 6 mois. La première, appelée Révélation, débute aujourd’hui et se finira en fin d’année.

Pendant cette période, 4 mises à jour majeures viendront apporter des modifications au jeu ainsi que du nouveau contenu. Ces ajouts sont nécessaires pour que Killsquad perdure et puisse proposer aux joueurs de nouveaux défis.

La Roadmap de Killsquad
La roadmap de Killsquad

Rappelons tout de même que Killsquad débarque en early access et que cela signifie qu’il n’est pas encore terminé. Cette phase permettra aux développeurs de construire Killsquad avec la communauté de joueurs. Nous avons eu dernièrement l’exemple de Pagan Online pour qui l’EA a vraiment été bénéfique.

Les développeurs de Novarama ont un joli bébé entre les mains. Il leur reste à utiliser leur carte early access judicieusement pour faire de Killsquad un excellent indie AAA.

Regardez Soirée full team sur Killsquad de FatalPoulpos sur www.twitch.tv

Killsquad sur steam : https://store.steampowered.com/app/910490/Killsquad/
Site officiel Killsquad : https://novarama.com/killsquad/

Article précédentLa Roadmap de Killsquad
Article suivantWolcen, Wrath of Sarisel : Nouveaux talents et cancel animation
Quarantenaire mais ma femme me dit que j'en ai 6. Je passe surement trop de temps devant mon écran à jouer à des hack'n'slash et des CRPG même si mon jeu favori restera à jamais Day of the tentacle.
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires